• uec
  • universite
Le Recteur

Pour une Ecole Doctorale de Développement Durable

Nous connaissons toutes et tous l’adage qui, sans détour aucun, affirme : « Jamais deux sans trois ». S’il est globalement attesté par des faits de la vie courante, il est aussi en passe de se vérifier dans des milieux plus austères. Au regard de son développement au cours de ces dernières années, l’Université Evangélique du Cameroun (UEC) apporte de l’eau au moulin de cette sagesse populaire.

Créée en mars 2010 et ouverte la même année, notre Université s’est, dès les premières années de son fonctionnement, arrimée au système Licence, Master, Doctorat, en abrégé LMD. Si elle a surtout, en cycle Licence brillamment accompagné les étudiants dans l’exploration et la maitrise du savoir théorique, elle a, en cycle Master davantage encadré avec bonheur les apprenants dans l’acquisition du savoir-faire. Reste le cycle Doctorat, où les savoirs et les savoir-faire doivent être mobilisés pour devenir le savoir-réaliser, afin de satisfaire les besoins locaux, nationaux et transnationaux dans une dynamique où le local tend la main au global et le global au local, et ce, dans la pensée comme dans l’action.

Savoir-réaliser, c’est le nouveau concept qui résume l’originalité de l’offre de formation à l’Ecole Doctorale des Sciences Approfondies pour le Développement Durable à l’UEC. Pour être pertinente et durable, l’opérationnalisation de cette ambition passe par la mise en place d’un ensemble de stratégies novatrices dont la Charte de cette Ecole Doctorale esquisse les contours. Dans ce contexte de nécessaire mutation, le diptyque LM longtemps resté en vigueur et bien que passage obligé, ne se suffit pas à lui-même. Au risque de devenir bancal, il est appelé à intégrer le sigle trinitaire LMD et sa vision d’ensemble.

Voici donc l’Ecole Doctorale des Sciences Approfondies pour le Développement Durable qui vient fort opportunément, se constituer comme le troisième pied du dispositif de la formation à l’UEC. Jamais deux sans trois : un simple slogan issu d’un imaginaire captif du fatalisme ? Que nenni ! L’Ecole Doctorale qui se met progressivement en place est, de par sa philosophie, un outil de transformation profonde et positive de la société et de l’environnement physique. Profondément enracinée dans le terroir mais ouverte aux souffles vivifiants du Cameroun, d’Afrique et du monde elle est, de par son mode opératoire et ses interactions avec le monde des entreprises, pragmatique et de ce fait constitue un socle fertile pour l’employabilité. De par les perspectives de recherche qu’elle ouvre et les champs du savoir savant, pratique et professionnel qu’elle entend couvrir, elle a vocation à être à la fois inter, pluri et multidisciplinaire. Le développement durable est son horizon par ces temps où notre vivre-ensemble et la survie de notre planète relèvent autant de nos choix éthiques que de notre responsabilité individuelle et collective.

 

 Mbouo-Bandjoun, Février 2018
Rév. Jean-Blaise Kenmogne, PhD
Docteur en Droits de l'Homme